• Zangora 1

  • Zangora 2

  • Zangora 3

  • Zangora 4

  • Zangora 5

ZANGORA

Sextet

Compteur

028662
Cette semaine
Ce mois ci
Depuis le début
1623
4442
28662

Et patati et patata... nazdravé et blagodaria !

La presse locale et régionale...
  SUR LA ROUTE DES BALKANS avec "ZANGORA"...
  Lu dans la Nouvelle République - le 23.12.2005
 
"Zangora" groupe vocal et instrumental de musique tzigane d'Europe centrale vient de sortir un nouvel album : "La route des Balkans".

Une musique entraînante nourrie d'influences bulgares, roumaines, yiddish et hongroise qui réchauffe les coeurs et donne envie de danser. Une bonne humeur communicative, une invitation au partage, une incitation à l'évasion, loin vers l'Est... Voilà qui pourrait bien résumer l'esprit de "Zangora" groupe vocal et instrumental de musique tzigane d'Europe centrale qui vient de sortir un nouvel album : "La route des Balkans".
Le groupe est basé à Sargé.
Avec ce deuxième CD, le sextet conduit de nouveau le public dans un voyage musical inititique en terres tziganes au gré des accordéons, des guitares, de la clarinette, de la flûte de Pan, de la cornemuse roumaine, de la batterie....
Entre la mélancolie des chansons yiddish et le rythme des morceaux slaves, "Zangora" transmet une fois de plus sa passion pour le swing de l'Est et entend partager avec las amateurs son enthousiasme, sa joie de vivre et de jouer.
Né il y a vingt ans autour de Lionel Mairet, Philippe Richard et Jean-Luc Violette, rejoint un peu plus tard par Laurent Hémon, Joël Baucheron et Borislav Simeonov, "Zangora" a dépassé les frontières du Perche vendômois, se produisant au Minotaure de Vendôme ou à l'Espace Quinière à Blois, et dans les départements limitrophes, conquérant chaque fois leur auditoire. Présentant récemment "La route des Balkans" à Sargé-sur-Braye, point d'attache du groupe, les six musiciens ont avec virtuosité et un humour décapant enchaîné les quatorze morceaux de leur nouveau disque, offrant au passage au public venu nombreux un grand moment de bonheur...
"La route des Balkans" nouvel album du groupe Zangora.
Pour tout renseignements : www.zangora.com

  LA MUSIQUE DES BALKANS ENFLAMME LES SAGIENS...
  Lu dans le quotidien "Le Journal de l'Orne" - le 24.8.2005
 
Les dimanches au bord de l'Orne
Ils sont six, six copains qui exercent toutes sortes de métiers forts différents, ingénieur, commercial, informaticien, ébéniste, etc. Six musiciens amateurs français bien de chez nous, qui habitent le Loir-&-Cher et que rassemble une passion commune pour une msique particulière.Aussi, la tentation était-elle grande de franchir un jour ou l'autre le pas en devenant un vrai orchestre, vêtus de pantalon noir et chemise rouge et quelques-uns portant chapeau, une formation permanente avec enregistrement de CD et surtout concerts permanents dans la région. C'est ainsi qu'est né le groupe Zangora, orchestre dédié à la musique des Balkans. Merci à eux.
En effet, après la chanson franco-française des dimanches précédents, le 3ème dimanche au bord de l'Orne accueillait ce sympathique groupe français "mais nous avons quand même un bulgare parmi nous, Boris" précise l'enfant du pays, Joël, né à Sées, pour l'heure un des deux accordéonistes du groupe. Il y a là un ébéniste et également luthier "qui conçoit et fabrique lui-même ses flûtes", en l'occurence flûtes de Pan, et évidemment en joue. A ses côtés deux accordéonistes, un batteur (également présentateur, commentateur du groupe et qui ne manque pas d'humour. Tant mieux), un contrebassiste (le fameux Boris bulgare), un clarinettiste. Et de plus, selon les airs proposés, on voit apparaître une cornemuse, une guitare classique, une guitare bulgare à petite caisse de résonnace (tamboura), et voilà une formation à géométrie variable qui emmène tout son monde dans son monde.
500 personnes écoutent la chaude musique des Balkans
Celui de la musique aux rythmes endiablés des accents tziganes, des roms des gitans ou yiddish. Musique techniquement exigeante "par exemple, il y a souvent des accélérations ou des ralentissements dans les rythmes qu'il nous faut maîtriser pendant les répétitions avant de les présenter au public", musique aux sonorités différentes selon les pays concernés, Bulgarie, Roumanie, Yougoslavie, Hongrie, enfin musique chaleureuse et vivante qui enchantait un public venu nombreux, soit 500 personnes environ pour ce concert gratuit. Et même on se mit à danser! Car la musique tzigane se dans et quand Philippe, le flûtiste, descendit de la scène pour une initiation spontanée dans le public, il se trouva quelques Sagiens pour s'y adonner avec plaisir et sous les applaudissements de tous.Après une heure et demie de concert consacré aux musiques authentiquement folkloriques "mais nous envisageons de créer nos propres oeuvres, toujours dans l'esprit de cette musique bien sûr. C'est en gestation", la prestation obtenait des rappels répétés et un succés largement mérité.

 
 ZANGO'DROM aux "Musicalies"
 Lu dans le Journal de l'Orléanais - le 21.7.2005
[...] Lionel Mairet s'est embringué dans la roulotte du swing tsigane. Le percussionniste du groupe lui voue les forces vives de sa passion : "Il soutient le peuple roumain et donne beaucoup ; il a effectué de nombreux voyages en Roumanie et partagé cent fois des boeufs au clair de lune avec les musiciens locaux.". Dans leur nouveau CD le groupe Zangora sème des rythmes étourdissants, des arabesques de mélancolie suivies de bouquets d’allégresse.
Avec clarinette, accordéons, percussions, guitare, contrebasse et voix le groupe Zangora exprime sa musique brûlante, sa musique vibrante, sa musique tsigane !
Nous avions déjà dit beaucoup de bien, dans ces même colonnes, du groupe Zangora pour leur premier CD. L'accordéon de Lionel et l’accordéon de Joël et la clarinette de Laurent, soutenus par la rythmique de Jean-Luc à la batterie et derbouka, et la contrebasse de Borislav chantent superbement, se répondent, tricotent à deux, à trois ou en solo, des thèmes mélodiques et dansant. Les grands succès des Balkans sont là. On ne sait quel thème préférer, on les écoute et réécoute ; on ne s'en lasse pas.